Interprétation par téléphone

Il est possible d’assurer l'interprétation par téléphone, mais la qualité du son et la stabilité de la liaison téléphonique sont souvent insuffisantes.

Cette méthode d'interprétation est utilisée lorsque les participants à une réunion (par conférence téléphonique) ne parlent pas la même langue. En général, l'interprétation se fait d’une langue à l’autre, mais elle peut aussi être assurée en plusieurs langues. Ce type de réunion est généralement de courte durée.

L'interprétation par téléphone peut aussi être utilisée dans une réunion ordinaire lorsqu'un participant qui n'est pas présent dans la salle appelle par téléphone pour intervenir au cours de  la réunion.

Spécifications techniques

Ce type d'interprétation exige:

  • une liaison téléphonique de haute qualité fournissant un son clair et sans friture;
  • des écouteurs avec micro intégré pour l'interprète (à la place du combiné téléphonique classique);
  • une connexion de haute qualité entre la ligne téléphonique et le système d'interprétation simultanée, lorsque le participant n'est pas dans la salle de réunion et que l'interprétation simultanée est assurée dans la salle;
  • blocage du canal de retour du son: les interprètes ne doivent pas entendre leur propre voix dans leurs écouteurs.

Méthode d'interprétation

Les conversations téléphoniques entre deux personnes ou plus sont généralement traduites en interprétation consécutive: l'un des participants parle, par exemple, en espagnol, l'interprète écoute et traduit ensuite en anglais pour l'autre participant; le second participant répond en anglais et l'interprète traduit ensuite en espagnol, et ainsi de suite.

Lorsqu'il s'agit d'une réunion multilingue et que l'appel vient d'un participant qui n'est pas dans la salle, le ou les interprètes traduiront en consécutive ce que dit l'appelant. S’il s’agit d’une longue intervention, il sera peut-être nécessaire de demander à l'orateur de faire des pauses pour que l'interprète puisse traduire au fur et à mesure.

Lorsqu'il s'agit d'une réunion avec interprétation simultanée, l'appel téléphonique doit passer par le système d'interprétation simultanée (IS) de telle sorte que les interprètes puissent le traduire en simultanée dans les langues de la conférence. Cette méthode fonctionne bien lorsque le son de l'appel téléphonique que les techniciens font passer dans le système d'IS est d'une qualité suffisante, ce qui n'est pas souvent le cas. (Lien vers les spécifications de la norme ISO relative aux gammes de fréquence.)

Il serait utile de prévoir une solution de rechange pour le cas où le son n’est pas assez bon. Par exemple, une personne présente dans la salle peut être chargée de répéter ce que dit l’orateur au téléphone.

Pour toutes ces raisons, l’AIIC ne recommande pas l’interprétation simultanée par téléphone. Elle ne doit être utilisée qu’en tant que palliatif, lorsque la situation ne permet pas le recours à la méthode normale d’interprétation de conférence.

La planification d’une réunion

En principe, l’interprète doit se trouver avec le ou les participants à l’origine de l’appel téléphonique. Si ce n’est pas le cas, il faudra prévoir un délai de transmission plus important.

En cas d’appel en téléconférence, il faut prévoir un interprète de chaque côté ou plusieurs interprètes au même endroit. Les téléconférences doivent être menées avec rigueur; consultez votre interprète-conseil pour prendre les dispositions nécessaires.

Il est souhaitable de prévoir une ligne séparée pour l’interprétation.

Si vous avez l’intention d’utiliser un téléphone mains libres pour une téléconférence avec plusieurs orateurs, vérifiez que le microphone a une portée suffisante.

Prévoyez systématiquement un essai préliminaire pour vérifier la qualité du son, notamment lorsque le format de la réunion est complexe ou inhabituel.

Votre interprète-conseil pourra vous préciser le nombre nécessaire d’interprètes et l’endroit où ils doivent se trouver.

Préparation

L’interprétation par téléphone se déroule sans aucun support visuel, ce qui veut dire que les interprètes sont privés de près de la moitié du message. Il est donc particulièrement important que les interprètes obtiennent des informations complètes sur le sujet de la réunion et sur les participants. Les interprètes doivent savoir à l’avance qui sont les participants, quelles sont leurs fonctions au sein de l’entreprise ou de l’organisation et quel est le but de la téléconférence.

Les interprètes doivent recevoir les documents de travail dont disposent les participants et notamment les documents dont ils vont parler. Par exemple, s’il s’agit d’une téléconférence entre les directeurs de production d’une entreprise ayant des filiales dans plusieurs pays, fournissez aux interprètes des informations de base sur les activités de l’entreprise et sur le projet dont vont parler les directeurs.

Communiquez aux interprètes l’URL du site web où sont archivés les documents relatifs à la téléconférence. Les interprètes doivent être en mesure de consulter les documents avant la réunion, au même titre que les participants.

Il convient de signaler aux participants la présence des interprètes et de leur communiquer les procédures d’interaction qui en découlent.

N’oubliez pas que les interprètes membres de l’AIIC sont tenus par le secret professionnel.


Recommended citation format:
AIIC. "Interprétation par téléphone". aiic.net December 12, 2011. Accessed December 11, 2017. <http://aiic.net/p/5924>.


There are no comments to display