Interprétation de visioconférences

Les interprètes ont besoin de bien entendre et voir ce qui se passe dans la salle de réunion pour pouvoir faire leur travail. La qualité de la transmission des signaux audio et vidéo a fait de tels progrès qu’il est maintenant possible d’assurer l’interprétation simultanée en visioconférence.

Les exigences techniques de l’interprétation de visioconférences varient en fonction des situations.

EXIGENCES TECHNIQUES

Participants et  interprètes doivent entendre et voir la même chose au même moment. La transmission audio-vidéo  entre la salle ou les salles de réunion et le local des interprètes  doit  être instantanée  et d’excellente qualité. Un décalage de plus de 2 secondes dans la réception du son par les interprètes peut entraîner des problèmes  de compréhension, voire des erreurs.

Synchronisation

Il est essentiel d’avoir une  synchronisation son-image parfaite. Il vous est, peut être, arrivé de remarquer  à la télévision que, quand un reporter parle à partir d’un endroit lointain, on n’entend rien pendant quelques secondes.  On perd une partie du message. C’est  la même chose quand on interprète.

Pour comprendre instantanément et complètement  le message d’un orateur,  l’interprète a besoin d’entendre et de voir ce dernier. Il est, donc, important  d’avoir   des caméras et des cameramen spécifiquement affectés à la  couverture de l’orateur du moment.

Importance des images

60% du message reçu  à partir d’un discours ou d’une conversation est lié à ce que l’on voit. C’est énorme. C’est pour pallier l’absence de la vue  que les aveugles développent un sens particulièrement aigu de l’ouïe et du toucher. Au cours de la conversation, ce n’est pas seulement le visage de l’interlocuteur que l’on voit  mais  aussi  ce qui l’entoure, ce qui se passe près de lui, où  il porte son regard.

Voilà pourquoi vous devez prévoir au moins deux écrans à l’intention des interprètes d’une visioconférence: un écran pour montrer l’orateur du moment et un autre pour montrer la tribune,  la salle de réunion, les écrans de projection.

Emplacement des cabines et écrans

Dans le cas d’une  visioconférence à deux langues  seulement, les interprètes  peuvent être  installés  à une table dans un studio de son ou une autre salle, face à deux écrans.

Si  l’interprétation se fait en plus que 2 langues, les interprètes travaillent  habituellement  dans des cabines d’interprétation placées en un lieu tranquille. Des écrans de taille suffisante seront installés à hauteur du regard, devant les cabines, pour montrer l’orateur, la salle de réunion ou bien l’écran de projection.

Personnel technique

Vos ingénieurs  et techniciens du son et de l’image doivent tous être  mis au courant de l’existence de services d’interprétation simultanée et en comprendre l’utilité.

Présentez votre interprète-conseil AIIC  au chef technicien bien avant la réunion. Ils pourront décider, ensemble, de l’emplacement des cabines, des caméras, des liens audio , etc.  Ils devraient faire au moins une répétition avant la tenue de la réunion.

Documentation

On doit absolument remettre aux interprètes toute la documentation reçue par les participants. Les participants ont l’habitude, en réunion, de se référer  à des documents, voire à en citer des extraits. Sans tous ces documents, vos interprètes sont perdus.

Il faut fournir aux interprètes toute la documentation voulue  sur la réunion ou le sujet traité (y compris les rapports de réunions précédentes) le plus tôt possible pour leur permettre de bien se préparer.

Vous  êtes, peut-être, un expert en hydroponie mais cela ne veut pas dire que vos interprètes en connaissent tout le vocabulaire dans cinq langues. Ils doivent étudier et se préparer comme il convient.


Recommended citation format:
AIIC. "Interprétation de visioconférences". aiic.net November 28, 2011. Accessed December 15, 2017. <http://aiic.net/p/4131>.