L'interprétation de conférence

On a coutume de faire remonter l'interprétation de conférence dans sa pratique contemporaine aux procès de Nuremberg de 1945-46. Mais de tout temps, les gens et les peuples de langues et de cultures différentes ont fait appel à un truchement pour communiquer et se comprendre.

Les échanges commerciaux et culturels internationaux ont toujours eu recours à des interprètes. Mais ce n'est qu'avec l'apparition d'organisations internationales et de conférences régulières, vers la fin du XIXe siècle, que certains individus ont pu vivre de ce métier.

Par la suite, avec l'apparition de l'interprétation simultanée, au milieu du XXe siècle, la profession s'est considérablement développée et formalisée.

L'interprétation de conférence est la transposition orale d’un message exprimé dans une langue vers une autre. Elle se pratique lors de sommets internationaux, de colloques professionnels, d'échanges bilatéraux ou multilatéraux entre chefs d'État et de gouvernement.

Les interprètes travaillent aussi pour des chefs d'entreprises, responsables sociaux et syndicaux, à l'occasion de congrès et de rencontres, etc.

Compétences de l'interprète de conférence

L'interprète "modèle" possède une parfaite maîtrise de ses langues de travail : y compris un excellent niveau dans sa langue maternelle. Il lui faut à la fois une compréhension immédiate de ses langues passives et une capacité d'expression affûtée dans sa propre langue.

Autres critères essentiels : l'interprète doit avoir

  • un bon niveau intellectuel,
  • une culture générale approfondie,
  • un esprit vif et souple,
  • un excellent esprit de synthèse,
  • la capacité de "se mettre dans la peau" des personnes qu'il interprète.

Il doit aussi être doté d'une grande capacité de concentration et de mémorisation, posséder une voix agréable et une élocution irréprochable ainsi qu'une bonne résistance physique et mentale.

L'interprète de conférence doit être disposé à voyager car son travail l'amène souvent à se déplacer loin de chez lui.

Rigueur et secret professionnel

Enfin, qu'il soit free-lance ou permanent, l'interprète a toujours une obligation de résultat.

L'interprète de conférence professionnel doit donc faire preuve de rigueur dans la transmission du message.

Dans la pratique quotidienne, il est toujours préparé, n'est jamais en retard pour une réunion (même si les délégués le sont), et surtout, il est tenu au respect absolu du secret professionnel.


Recommended citation format:
AIIC. "L'interprétation de conférence". aiic.net November 28, 2011. Accessed December 16, 2017. <http://aiic.net/p/4103>.