Notice: This page is available for archival purposes only. Information contained herein may be out of date.

In memoriam : Brigitte Sauzay

C'est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de notre estimée collègue Brigitte Sauzay le 11 novembre dernier.

Brigitte était membre de l’AIIC depuis juin 1974.

Elle avait commencé sa carrière au Quai d'Orsay pour le Président Pompidou au début des années soixante-dix. Elle fut ensuite l’interprète de Valéry Giscard d’Estaing, à qui elle donna d’ailleurs des cours d’allemand lorsque ce dernier était encore ministre des finances. Puis, dans les années quatre-vingt, elle devint la cheville ouvrière du couple Kohl-Mitterrand, interprétant lors de toutes les rencontres entre les deux hommes.

Sa connaissance intime de la culture allemande -  à laquelle elle consacra plusieurs ouvrages - et ses convictions pro-européennes firent d’elle un véritable truchement entre la France et l’Allemagne. En 1998, Gerhard Schröder ne s’y trompa pas, lui qui l’invita à la chancellerie au titre de conseillère pour les relations franco-allemandes. A cette occasion, elle avait accordé une interview à Communicate!, dans laquelle elle revenait – en anglais – sur son parcours professionnel et son engagement personnel pour l’approfondissement du processus d’intégration franco-allemand.

Avec Brigitte Sauzay, la France et l’Allemagne ont perdu un véritable artisan de la communication interculturelle, et l’Association Internationale des Interprètes de Conférence un de ses membres les plus éminents. Au nom de tous ses collègues, l’AIIC tient à exprimer ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.


Recommended citation format:
Vincent BUCK. "In memoriam : Brigitte Sauzay". aiic.net November 14, 2003. Accessed October 17, 2019. <http://aiic.net/p/1306>.

About the author(s)
Vincent BUCK

Vincent Buck est interprète de conférence free-lance et analyste système basé à Bruxelles.



There are no comments to display