Le recrutement des interprètes à l'OTAN

QU'EST-CE QUE L'OTAN ?

Origines

L'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) est une organisation intergouvernementale dont la vocation essentielle est la défense collective de tous ses membres par des moyens politiques et militaires, conformément aux principes de la charte des Nations Unies. Le principe fondamental de l'Alliance est l'indivisibilité de la sécurité des pays membres. Sa création résulte de la signature, en avril 1949 à Washington, du Traité de l'Atlantique Nord conclu par douze pays soucieux de constituer un système de défense commune afin de résister à la menace potentielle résultant des politiques et de la capacité militaire grandissante de l'URSS.

L'OTAN aujourd'hui

Après la chute du Mur de Berlin, l'Alliance a amorcé un important processus d'adaptation et de transformation. Le Sommet de Rome (1991) a débouché sur l'adoption du nouveau Concept stratégique (rationalisation de la structure de commandement, adaptation des forces intégrées, activités de gestion de crise et de maintien de la paix) et sur une Déclaration marquant notamment la coopération avec les états d'Europe centrale et orientale. Le sommet de Madrid (1997) a ouvert un tout nouveau chapitre dans les relations avec la Russie et l'Ukraine, approuvé une politique de la "porte ouverte" pour les adhésions futures, intensifié le dialogue avec les pays méditerranéens et marqué un progrès dans la construction d'une Identité européenne de sécurité et de défense (IESD). Enfin, au Sommet du cinquantenaire organisé en avril 1999 à Washington, l'Alliance a actualisé son Concept stratégique, réaffirmé son désir d'élargissement et salué l'adhésion de trois nouveaux pays membres, portant le nombre actuel d'adhésions à dix-neuf.

L'OTAN possède un site Web (www.nato.int) qui permet de s'informer en détail sur les faits marquants dans l'histoire de l'Alliance, ses activités en cours ou prévues, les offres d'emploi, etc.

L'INTERPRÉTATION À L'OTAN

Les interprètes permanents sont rattachés au Service des Conférences, lequel dépend du Secrétariat International qui emploie des ressortissants de tous les pays membres. Le service compte actuellement 39 interprètes permanents (14 ont le grade L3, 25 sont L4). Les langues officielles de l'Organisation sont l'anglais et le français, mais les réunions avec le russe sont de plus en plus fréquentes et une combinaison linguistique intégrant cette langue est un atout indéniable. Du fait de la multiplication des nouvelles instances ces dernières années, la charge de travail a considérablement augmenté et le recrutement de free-lance est en très nette augmentation. L'interprétation consécutive est peu utilisée.

L'interprète qui souhaite travailler à l'OTAN en tant que permanent doit être ressortissant d'un pays membre de l'Organisation et posséder un diplôme d'interprétation délivré par une école reconnue, ou pouvoir attester de plusieurs années d'expérience. Parmi les qualités indispensables, citons la culture générale, la faculté d'adaptation, l'esprit d'équipe et une santé raisonnablement bonne. Les horaires de travail sont plutôt irréguliers et souvent imprévisibles. Les installations sont généralement de bonne qualité, et l'Organisation prépare la construction d'un nouveau siège dont le parachèvement est prévu pour 2008. Les conférences peuvent être à caractère politique, militaire ou technique, d'un niveau de complexité souvent très élevé, et la difficulté est parfois renforcée par la très mauvaise prononciation ou syntaxe des orateurs non francophones ou non anglophones. Il est indispensable de se tenir au courant de l'actualité politique et militaire dans les deux langues.

Pour postuler en qualité de free-lance ou de permanent, deux formalités sont obligatoires : 1) le test d'interprétation, 2) la procédure d'habilitation de sécurité, assortie d'un entretien avec des représentants de l'administration.

Les tests d'interprétation sont généralement organisés aux périodes creuses (mi-juillet à fin août, ou aux alentours des fêtes de fin d'année). Après un court entretien au cours duquel le candidat se présentera à un jury d'interprètes chevronnés, il passera trois épreuves : traduction à vue, interprétation consécutive et interprétation simultanée, cette dernière épreuve étant de loin la plus importante. Le candidat interprétera dans des conditions réalistes, sur des sujets allant de l'attribution des budgets à la politique européenne de sécurité en passant par des rapports opérationnels et le sauvetage sous-marin (durée totale du supplice : environ une heure et demie). Après une brève délibération, le jury informe le candidat de l'issue du test.

En cas de succès, le candidat est rapidement invité par courrier à remplir des formulaires destinés à lancer l'enquête d'habilitation de sécurité. Cette enquête, qui nécessite fréquemment une année entière, est menée dans tous les pays où le candidat a résidé, et tout recrutement est conditionné à son aboutissement positif.

Les candidatures sont à adresser au Chef Interprète (Bureau S-146, OTAN, boulevard Léopold III, 1110 Bruxelles, Belgique) ou au Chef du Service de Recrutement (Bureau I-236, même adresse).



Recommended citation format:
NATO Staff Interpreters. "Le recrutement des interprètes à l'OTAN". aiic.net July 2, 2002. Accessed August 26, 2019. <http://aiic.net/p/292>.



Message board

Comments 22

The most recent comments are on top

Francine CRONIN

   

Polite suggestion: perhaps 6-year old posts could now be deleted? Thanks.

 

 

Appréciation générale :: 0 0 | 0

Ben

   

I just want to work wit NATO as an interpreter and translator. Languages I read/write: (Amharic, fluently; English, fluently; Tigringia, fluently).

Appréciation générale :: 0 0 | 0

vesna

   

I also work as the BOSNIAN interpreter and would like to

know more about the oprtunites at NATo.

Appréciation générale :: 0 0 | 0

Sandra Sundic

   

I am an ex-Yugoslavian lawyer and translator (English - Serbo-Croat and vice versa) and have been living in Brussels for the last 7 years - we as a family have a permanent residence permit and are in the process of obtaining Belgian citizenship. I have more than 15 years of extensive experience in translating and interpreting. I would be interested in working for NATO as a part-time translator. What are my chances and what would be the next step? Many thanks in advance! P.S. I would also like to point out that I am perfectly fluent in French and Czech.

Appréciation générale :: 0 0 | 0

Ms.V

   

Hello,

I am fluent in Bosnian and English language, computer literate and have a college degree.What are my chances at interpreting jobs in above languages, and do I need to fulfill any special certification requirements for the same?

Also, I am interested in email translation/response jobs. Please let me know of any offers that suit my level, considering the distance (MA,USA) location.

Appréciation générale :: 0 0 | 0

Panagiota Kourou

   

Hello,

my name is Panagiota. I am greek native speaker with fluent English and good command of French. I am interested in working as an intepreter for Nato, preferably in Greece or Belgium where I am currently resident. Are there any job offers for the moment?

Thanks in advance

Appréciation générale :: 0 0 | 0

Angelique

   

My name is Angelique and I am currently a postgraduate student in Interpreting and Translation. My working languages are Greek (mother tongue), Russian (mother tongue) English (fluent) and German. I have double citizenship, Greek/Russian. I would like to work for NATO. Do you think the fact that I was born in former USSR is a problem??? Thanks in advance, Angelique

Appréciation générale :: 0 0 | 0

Jovan

   

Bonjour, je suis un étudiant en linguistique à l'Université de Perpignan. Ayant une expérience professionnele à court terme au sein de nombreuses organisations privées, je m'intéresse à la traduction et l'interprétation. Je propose à al partie intéressée la possibilité de traduire de macédonien(ma langue maternelle) en français et vice-versa. Ce qui pourrait aider au chercheur d'un traducteur de ce type est le fait que je suis étudiant en linguistique française et je possède une certaine gamme d'atouts pour la traduction et l'interprétation, ce que je semble indispensable dnans un travail de ce type-là. Je pourrais, alors, m'integrer dans les activités de l'OTAN, sachant qu'elle a de nombreuses missions dans la République de Macédoine actuellement. Je vous remercie de votre contact.

Jovan

Appréciation générale :: 0 0 | 0

sébastien desbiens

   

Bonjours,

Mon nom est Sébastien Desbiens et je suis présentement basé à Québec, Canada. Je possède de solides bases en traduction de l'anglais et du russe vers le français (oral et écrit) et (seulement à l'oral) en serbo-croate et en Tchécoslovaque. J'aimerais avoir plus d'information pour faire application.

Merci

Appréciation générale :: 0 0 | 0

Grace Lyla

   

Hello

My name is Grace Lyla Haggerty. I'm a Health and medical Intepreter(also a spanish teacher)in Texas.( Certified by the Texas Health Department)

I'll be moving to Moscow early 2003; I would like to know if there are jobs in this field in Moscow. (even as a volunteer). I'm originally from Colombia South America and a US citizen now.

Thank you for your time and help

A TODOS UN MUY FELIZ Y PROSPERO 2003

Appréciation générale :: 0 0 | 0

Ion Iatco

   

Hi,

My name is Ion Iatcoand I live in Rep. of Moldova. I would like to work as a NATO Interpreter in English, Russian and Romanian languages.I have 2 years of expirience including high level consecutive translation.

Appréciation générale :: 0 0 | 0

Vesna Milencovici

   

I have a degree in traslation and interpretation. Please tell me what would be my chances to co-work for NATO in this fields?

Appréciation générale :: 0 0 | 0

Olga

   

Hallo, I'm Olga, live in Belgium. I am Russian mother tongue (coming from Moscow), my university education is teaching English. I speak French. Is there a need for Russian interpreters?

Have a nice day!

Appréciation générale :: 0 0 | 0

Pretty Blonde

   

Cpt Jack M. de Kleine,

What do you mean by:

"The two restrictions for interpreters in NATO are:

1. AIIC membership"

Are you saying that if a person is a AIIC member, he/she can or...... can not be eligible to work as interpreter for NATO?

Appréciation générale :: 0 0 | 0

Edwin Hidalgo

   

My name is Edwin, I´m 33 y.o. I live in Brazil, and besides being Brazilian, I´m Spanish too (double nationality). I have lived in Germany and nowadays I use to work as interpreter in São Paulo, Brazil. I work with the folowing languages:French, Spanish, German and Portuguese, which is my mother language. Does anyone have a clue for an interpreter who lives in South America like me of how to start in this job? With whom should I talk first?

Appréciation générale :: 0 0 | 0

Sandra

   

I am looking for a job offer as a consecutive interpreter, and eventually I will be willing to work as a simultaneous interpreter. I have experience in Interpretation of Spanish, English and French.

Please let me know for any openings,and let me know to whom I have to send my resume.

Thank you,

Sandra M.

Appréciation générale :: 0 0 | 0

Irena

   

Hi, My name is Irena and I worked for NATO for about four years in Bosnia-Herzegovina as language assistant. I am interested if there are any job opportunities for online translations in regards to Croatian-English language?

I am currently going to school but I would like to continue working in this field. If there are any opportunities please let me know.

Appréciation générale :: 0 0 | 0

LESCURE DAMIEN

   

certamente !! senza dubbio, il russo sara molto usato tra qualche anno... la lingua russa, indubbiamente è la più usata nei paesi del ex-CEI par conséquent il est évident qu'elle reste encore aujourd'hui une franca lingua pour toute la zone de l'ex pacte de Varsovie... Moreover the UE can't ignore the future economic power of the Russia in the next few years...

Appréciation générale :: 0 0 | 0

Cpt Jack M. de Kleine

   

Working presently as Chief Interpretation Branch of the NATO School SHAPE in Oberammergau(GE), I would like to add the following:

NATO has "on-staff" and Freelance interpreters working almost all over Europe.

NATO has numerous Headquarters and some international training facilities where interpreters are being used. English is of course the leading language, but for instance the NATO School provides a job to three (on-staff) interpreters for courses translated into Russian during 35 weeks annually and approx. 10 weeks into Serbo-Croatian.

The two restrictions for interpreters in NATO are:

1. AIIC membership

2. A security clearance provided by NATO. This security clearance can be a problem when the applicant is born in a non-NATO country.

Appréciation générale :: 0 0 | 0

Mirjana Goforth

   

Is there a need for serbian and bosnian interpreters? How do you find out and who can you contact? Your information is appriciated.

Appréciation générale :: 0 0 | 0

FEDERICA ONGARO

   

I would be very glad to know how many Russian-speaking interpreters are currently employed.

I am Italian mother tongue and I work on the Italian market with English, Russian and French.

What working possibilities do I have at NATO?

Is the use of Russian going to further increase over the next few years?

Thank you.

Appréciation générale :: 0 0 | 0

maureen friedman

   

you make no mention of where nato installations are based. this would be useful in order to know which professional domiciles may interest nato.

Appréciation générale :: 0 0 | 0