Ce qu'il faut savoir lorsqu'on utilise l'interprétation simultanée à la télévision

Visibilité

1. Idéalement, il doit y avoir une vision directe sur le plateau. Si, pour des raisons techniques, cela est impossible, les interprètes doivent disposer de deux moniteurs couleur de bonne dimension : un moniteur antenne (c'est-à-dire ce que voient les téléspectateurs) et un moniteur relayant la caméra fixée sur l'invité (pour que l'on sache s'il est arrivé ou parti, s'il s'apprête à intervenir, etc.).

2. Si l'on utilise plus d'une cabine d'interprétation simultanée, il faut assurer la vision entre les cabines pour que les interprètes puissent communiquer entre eux (par signes !) et qu'ils puissent savoir s'il se passe quelque chose d'anormal dans la cabine voisine.

Son

1. Les écouteurs doivent être légers et le son doit parvenir aux deux oreilles. Ces écouteurs doivent être monos et non stéréos et ne doivent en aucun cas être munis de coussins ou de rembourrage. Les interprètes ne doivent jamais entendre leur propre voix dans les écouteurs.

La plupart des interprètes préfèrent les écouteurs de type Sennheiser ou AKG.

2. Chaque interprète doit disposer d'un potentiomètre individuel, faute de quoi il n'est pas possible de travailler correctement. Il doit aussi pouvoir régler les graves et les aigus lui-même.

3. Les cabines d'interprétation simultanée ne doivent pas être branchées en permanence; il doit donc être possible de fermer les micros pour que les interprètes puissent, le cas échéant, communiquer entre eux sans qu'on ne les entende sur le plateau ou, pis encore, dans la transmission aux téléspectateurs.

4. Les interprètes doivent pouvoir entrer en contact à tout moment avec les techniciens au moyen d'un interphone et sans gêner l'émission.

5. Un bouton-toussoir est indispensable; il permet d'éviter de fermer le micro, ce qui provoque toujours une coupure remarquée par les auditeurs.

Cabines d'interprétation simultanée, aménagement

D'un point de vue technique, quelles que soient les dispositions prises à l'avance, l'interprétation dans les deux langues doit pouvoir être assurée. Les interprètes étant aussi des êtres humains, des problèmes de santé de dernière minute peuvent surgir; nul n'est à l'abri d'un embouteillage, etc...

Les cabines doivent avoir une bonne ventilation n'engendrant aucun problème tel que le ronflement des ventilateurs dans les écouteurs.


Recommended citation format:
AIIC. "Ce qu'il faut savoir lorsqu'on utilise l'interprétation simultanée à la télévision". aiic.net December 1, 1999. Accessed September 21, 2018. <http://aiic.net/p/62>.


There are no comments to display