Département d’État des États-Unis d’Amérique - Office des services linguistiques

Facilite la communication pour le Président des États-Unis, le Département d'État, ainsi que d’autres organismes du gouvernement fédéral américain

Mission

L’Office des services linguistiques du Département d’État des États-Unis a pour mission de faciliter la communication avec des gouvernements et des citoyens non-anglophones par le biais de prestations d’interprétation et de traduction de haut niveau pour le compte du Bureau exécutif du Président des États-Unis, du Département d'État, ainsi que d’autres organismes du gouvernement fédéral américain.

Allan Baxter/Photographer’s Choice RF/Getty Images

Structure

Créé en 1789 par Thomas Jefferson, le premier Secrétaire d’État des États-Unis d’Amérique, l’Office des services linguistiques perpétue la tradition d’appui à la mise en œuvre de la politique étrangère américaine par le biais d’un soutien linguistique.

L’office est constitué d’une Division de l’interprétation et d’une Division de la traduction. En outre, une Unité d’affectation est chargée de pourvoir en interprètes les programmes d’échanges gérés par le Département d’État. Bien que, sur le plan administratif, l’Office des services linguistiques relève du Département d’État, celui-ci bénéficie d’une délégation de pouvoir lui assurant l’exclusivité des services d’interprétation et de traduction pour la Maison Blanche. Par ailleurs, par le biais d’arrangements spéciaux, de nombreux autres organismes du gouvernement fédéral américain font aussi appel à l’Office des services linguistiques pour des services d’interprétation diplomatique ou de conférence, lorsque les prestations requises ont un rapport direct et substantiel avec la conduite de la politique étrangère des États-Unis. En sa qualité de seule entité fédérale dotée d’une division spécialisée dans l’interprétation diplomatique et de conférence, l’Office des services linguistiques jouit d’une position unique pour remplir cette mission.

Services d’interprétation

Sur une base annuelle, la Division de l’interprétation pourvoit régulièrement en personnel quelque 7000 journées d’interprétation dans plus de 40 langues, et les analyses indiquent que le volume de travail géré par l’Office devrait connaître une croissance exponentielle au cours des années à venir.

Le Département d’État dispose de huit salles dotées de cabines d’interprétation simultanée permanentes, comprenant deux grands auditoriums équipés respectivement de 15 et de 11 cabines, ainsi que des salles de réunions plus petites comportant trois ou quatre cabines chacune. Des cabines mobiles sont fréquemment employées dans d’autres salles de réunions au siège du Département et dans la zone métropolitaine de Washington. L’Office des services linguistiques dispose d’une salle de cours spécialisée équipée de huit cabines, utilisée exclusivement pour former et examiner les interprètes.

Effectifs

L’Office des services linguistiques emploie un personnel permanent composé d’une soixantaine d’interprètes diplomatiques et de conférence, de traducteurs et d’agents administratifs. La Division de l’interprétation compte une vingtaine d’interprètes diplomatiques et de conférence de très haut niveau, occupant des postes permanents, et dont l’expertise couvre une douzaine de langues. Ces titulaires doivent posséder la nationalité américaine et être capables d’interpréter de manière bidirectionnelle dans leur combinaison linguistique principale. Certains d’entre eux, mais pas tous, font des traductions, de même que certains traducteurs permanents travaillent en tant qu’interprètes.

L’Office des services linguistiques entretient également des relations contractuelles avec plus de 1600 interprètes et traducteurs indépendants, travaillant sur une base ponctuelle, parmi lesquels on trouve environ 750 interprètes qui couvrent plus de 80 langues. Qu’ils soient titulaires ou contractuels, ils doivent faire régulièrement l’objet de vérifications de leurs antécédents pour pouvoir obtenir une habilitation de sécurité ou d’une désignation dite « de confiance publique ».

Activités professionnelles

Les manifestations faisant appel à des interprètes sont très variées, qu’il s’agisse de prestations lors de rencontres et négociations bilatérales ou multilatérales, de visites de délégations ou de grandes conférences internationales. Des interprètes permanents et des contractuels de haut niveau accompagnent le Président, la Première dame, le ou la Secrétaire d’État et d’autres membres du gouvernement au cours de leurs déplacements et sont régulièrement chargés d’interpréter durant des réunions ou des appels téléphoniques depuis la Maison Blanche ou le Département d’État. Les interprètes permanents et contractuels sont également appelés à interpréter dans la région de Washington et dans tous les États-Unis, lors de réunions de travail qui peuvent porter sur tout le champ d’activités du gouvernement américain, entre autres : agriculture, contrôle des armements et sécurité, commerce et affaires, défense, démocratie et droits de l’homme, énergie et environnement, finance, santé, aide humanitaire, lutte contre la drogue et la criminalité, non-prolifération, diplomatie publique, science et technologie, et transports,. Par contraste avec de nombreuses autres formes d’interprétation de conférence, l’Office utilise fréquemment l’interprétation consécutive, dans le cadre de réunions et de conférences de tous niveaux. Les missions remplies par les interprètes peuvent être remarquablement variées, prenant par exemple la forme, un jour, d’un appel téléphonique presque sans préavis entre un officiel américain et un homologue étranger, et le lendemain, celle d’une prestation à un grand sommet international nécessitant quinze cabines ou davantage, et des mois de préparatifs.

Outre leurs fonctions d’interprétation au plus haut niveau, les interprètes permanents font tous office de chefs d’équipe lors des rencontres multilatérales, et de consultants linguistiques et culturels auprès de délégations et de représentants des États-Unis. Ceux qui se trouvent aux plus hauts échelons sont également chargés de recruter, de présélectionner, d’examiner et/ou de former des interprètes qui deviendront permanents ou contractuels; ils font aussi office d’interprètes consultants auprès de divers bureaux, agences et autres institutions du gouvernement fédéral sollicitant des services d’interprétation. Pour accomplir leur travail, les interprètes, permanents ou contractuels, doivent être armés d’une profonde compréhension des dossiers, des politiques et des positions faisant l’objet de discussions, et faire constamment preuve d’initiative pour adapter leur activité de recherche et de planification à des circonstances et des environnements de travail en évolution continue.

Les interprètes indépendants employés par l’Office des services linguistiques reflètent un vaste éventail d’expérience professionnelle. Certains contractuels chevronnés, offrant des combinaisons linguistiques non pourvues par des permanents, seront autorisés à travailler pour les plus hauts échelons du gouvernement américain, alors que d’autres collègues talentueux en tout début de carrière pourront se voir régulièrement offrir des missions relevant de la diplomatie publique ou de réunions de travail si leur combinaison linguistique est en demande.

Conditions de recrutement et prestations sociales

Les postes permanents sont remplis par le biais d’une procédure de recrutement ouverte et par concours. Les annonces de postes vacants sont affichées sur le portail d’offres et d’informations d’emploi du gouvernement fédéral américain, http://www.usajobs.gov. Les candidats remplissant les conditions requises sont soumis à un entretien d’embauche et testés de manière bidirectionnelle dans des situations d’interprétation diplomatique, en consécutive et en simultanée. Les interprètes diplomatiques permanents doivent avoir la nationalité américaine et être en mesure d’obtenir et de conserver une habilitation de niveau Top Secret. Ils sont embauchés en tant que fonctionnaires dotés d’un parcours de carrière et deviennent titulaires après une période probatoire. Ils restent en poste lors des changements d’administration. Les interprètes permanents sont rémunérés aux grades 13, 14, ou 15 de la grille salariale dite « General Schedule » (GS) et bénéficient d’un ensemble complet de prestations sociales. Pour tout complément d’information sur les salaires et les prestations sociales, consulter le site http://careers.state.gov.

Les interprètes de nationalité étrangère sont autorisés à travailler en tant que contractuels, mais doivent être titulaires d’une autorisation de travail aux États-Unis et avoir un compte en banque aux États-Unis. Selon la procédure normale de recrutement, les candidats font d’abord l’objet d’un entretien téléphonique de présélection pour tester leurs compétences de base en matière d’interprétation; ils peuvent ensuite être invités à un test formel de leurs aptitudes à travailler aux trois niveaux de qualification professionnelle, consécutive, simultanée ou conférence. Tous les examens sont administrés dans la salle de tests et de formation de Washington. Pour assurer la meilleure préparation possible à leur examen, il est conseillé aux candidats de consulter des vidéos et des transcriptions affichées sur les sites web de la Maison Blanche et du Département État (www.whitehouse.gov, www.state.gov) ainsi que des informations générales sur les États-Unis disponibles sur le site www.america.gov. L’Office des services linguistiques n’entretient de relations contractuelles qu’avec des particuliers, et non avec des sociétés ou des entités commerciales.

Les interprètes souhaitant travailler sur une base contractuelle sont priés de remplir, en suivant les instructions, le formulaire de candidature disponible sur le site http://languageservices.state.gov et de l’accompagner d’un curriculum vitae à jour. D’autres informations concernant les possibilités de travail contractuel pour l’Office des services linguistiques, y compris des informations à l’usage des traducteurs, sont disponibles sur ce site Internet.

Adresse de l’Office

Les bureaux de l’Office des services linguistiques se trouvent dans un immeuble situé en face du bâtiment principal du Département d’État, dans le quartier de « Foggy Bottom » de Washington. Son adresse et ses coordonnées sont les suivantes :

Office of Language Services
U.S. Department of State
SA-1, 14th Floor
2401 E Street NW
Washington, DC 20522, USA

Tel.: +202-261-8800
Fax: +202-261-8808
Email: interpreters@pxn3.state.gov

Nos bureaux sont situés à quinze minutes à pied de la Maison Blanche, du « Kennedy Center », de Georgetown, du monument à la mémoire de Lincoln et du « National Mall ». Les transports en commun sont excellents, car le quartier est doté de nombreux arrêts de bus dans le voisinage immédiat, ainsi que d’une station de métro (arrêt « Foggy Bottom ») à dix minutes à pied (http://www.wmata.com). L’accès routier est assuré, depuis la Virginie, par les autoroutes No. 66 et « George Washington Parkway », qui aboutissent aux ponts Roosevelt et Memorial, et depuis les secteurs nord de Washington, par le « Rock Creek Parkway ». Le quartier tire son caractère de la présence d’administrations de l'État, du campus de la George Washington University, et d’organisations internationales telles que le Fonds monétaire international, la Banque mondiale, la Croix rouge américaine et l’Organisation panaméricaine de la Santé. Les musées du Corcoran et du Renwick, ainsi que de nombreux commerces et restaurants sont facilement accessibles à pied.

Vivre à Washington

Le Congrès des États-Unis a établi le District de Columbia en 1792 sur un territoire concédé par les États du Maryland et de la Virginie. Située au confluent du Potomac et de l’Anacostia, Washington est à la fois la capitale nationale et un centre international. Conçue en fonction d’un objectif spécifique, cette ville « de héros et de monuments » a été dessinée par le Major Pierre-Charles L’Enfant, un architecte franco-américain, ancien combattant volontaire de la Guerre d’indépendance. Le dessin de L’Enfant, empreint de simplicité et fondé sur le principe d’un plan concentrique entrecoupé de larges avenues, a conféré à la ville un charme ordonné, à la fois gracieux et austère.

En 1800, la ville est devenue le siège officiel du gouvernement fédéral. Attractive et dynamique, Washington est la capitale fédérale des cinquante États fédérés formant les États-Unis, où siègent les trois pouvoirs de l’État : l’exécutif, dirigé par le Président, le législatif représenté par le Congrès des États-Unis, et le judiciaire, au sommet duquel se trouve la Cour suprême. Une multitude d’agences, de départements, de commissions et services ont leur siège à Washington. Les activités de l’administration attirent une diversité d’organisations, d’institutions, d’entreprises et de groupes de défense de l’intérêt public qui suivent de très près le travail quotidien des trois pouvoirs.

Compte tenu du rôle important joué par les États-Unis sur la scène mondiale, Washington est devenue un centre de la diplomatie et des activités internationales. La présence de représentants diplomatiques du monde entier et d’organisations internationales focalisées sur le développement économique international et les grands enjeux planétaires concourt à faire de Washington un cadre de vie, de travail et de visite cosmopolite. En effet, la ville compte plus de 150 ambassades et plus de 20 000 diplomates y ont élu domicile.

Les quelque 600 000 résidents du District de Columbia élisent un seul député dépourvu de droit de vote à la Chambre des représentants du Congrès américain. L’aire métropolitaine du grand Washington compte environ quatre millions d’habitants. Au centre de cette ville constituée de monuments et de musées se situe le très populaire « National Mall », une magnifique esplanade de verdure longue d’environ trois kilomètres, entre le Capitole des États-Unis et le Lincoln Memorial. Alignés de part et d’autre de l’esplanade se trouvent les nombreux musées de l’Institution Smithsonian, le plus grand complexe de musées du monde, ainsi que la « National Gallery of Art », les Archives nationales, le Jardin botanique des États-Unis, le Musée national des Indiens d’Amérique et le monument à la mémoire de la Deuxième guerre mondiale. Les monuments à la gloire des Présidents Washington, Jefferson et Lincoln, ainsi que le Mémorial national dédié aux combattants de la guerre du Vietnam sont d’autres lieux de visite très appréciés sur le Mall.

Le quartier historique de Georgetown à Washington recense de nombreux restaurants, boutiques spécialisées et boîtes de nuit, tandis que le secteur d’Adams Morgan se targue d’être le quartier empreint de la plus grande diversité ethnique. Les quartiers du « Couloir de H Street », « Logan Circle/U Street », de même que le secteur limitrophe du complexe sportif du « Verizon Center » sont rapidement en train de devenir des lieux à la mode pour la gastronomie et la culture. Parmi les sites touristiques populaires pour des excursions d’un jour ou avec nuitée, citons Old Town Alexandria, Mount Vernon, Monticello, Shenandoah National Park, Gettysburg, Annapolis, Baltimore, Philadelphie, les rives Est et Ouest de la Baie de Chesapeake, ainsi que les plages du littoral atlantique.

Pour de plus amples informations sur Washington DC et sa région, consulter le site officiel de l’Office du tourisme : http://washington.org.


Recommended citation format:
AIIC. "Département d’État des États-Unis d’Amérique - Office des services linguistiques". aiic.net July 27, 2012. Accessed August 23, 2019. <http://aiic.net/p/6249>.


There are no comments to display