Bonnes pratiques de l’AIIC pour les interprètes durant la crise du Covid-19

Lignes directrices communes de la Commission technique et santé et du Groupe de travail sur l’interprétation à distance de l’AIIC.


Dans le cas d’une demande d’interprétation dans les locaux de l’employeur dans une zone touchée par le Covid-19 :

  • La distanciation sociale s’applique également en cabine, y compris pour les interprètes de langue des signes. Minimisez autant que possible le nombre d’interprètes présents en cabine à tout moment, par exemple en quittant la cabine lorsque vous n’êtes pas en train d’interpréter ;[1]
  • Si vous travaillez dans des cabines mobiles, privilégiez des cabines plus grandes afin d’avoir le plus de distance possible avec vos collègues; les interprètes de langue des signes devraient respecter une distance d’au moins 2m avec toute autre personne ;
  • Désinfectez les surfaces de contact (bureau, console, clavier, ordinateur, souris, etc.) avec des lingettes désinfectantes certifiées [2] avant et après usage ;
  • Si possible, utilisez des gants jetables pour toucher la console et assurez-vous de les jeter ensuite de façon appropriée ;
  • Apportez vos propres coussinets de casque (les solutions nettoyantes à base d’alcool pourraient les endommager) ;
  • Bien qu’il demeure préférable d’apporter votre propre casque, gardez à l’esprit que l’impédance peut varier d’un casque à l’autre et que toutes les consoles ne sont pas équipée de fonction de protection auditive (ce qui peut vous exposer à un risque de choc acoustique) ;
  • Ne touchez pas la bonnette du micro, remplacez-la si possible ;
  • Si vous devez tousser ou éternuer, quittez la cabine et assurez-vous d’avoir au moins 1,8m de distance avec toute autre personne ;
  • Insistez pour disposer d’une bonne ventilation en cabine, mais évitez les courants d’air ;
  • Si votre employeur vous demande de travailler à partir d’un centre d’interprétation à distance, référez-vous aux Lignes directrices de l'AIIC sur l'interprétation à distance.

Conseils pour les orateurs utilisant des plateformes à distance : 

  • Éteignez toutes les notifications sonores (Skype, Whatsapp, courriels, etc.) durant la réunion virtuelle ;
  • Évitez les bruits de fond et les interférences (installez-vous à l’intérieur et fermez portes et fenêtres pour éviter tout bruit extérieur) ;
  • Établissez un contact visuel en regardant votre caméra ;
  • Utilisez les microphones directionnels pour éviter que soient captés des bruits parasites ;  
  • Si vous en avez la possibilité, optez pour des casques individuels avec des microphones de qualité et une fonction de réduction d’écho ;
  • Utilisez des microphones qui peuvent reproduire les sons graves et aigus du langage parlé, et qui soient appropriés pour l’interprétation simultanée, c’est-à-dire appropriés pour la reconnaissance vocale (voir la section « Exigences techniques » des Lignes directrices de l'AIIC sur l'interprétation à distance) ;
  • Évitez de bouger le microphone durant la vidéoconférence ;
  • Lorsque vous prenez la parole, parlez directement dans le microphone à une distance de 30cm à 50cm, et sans en détourner la tête ;
  • Coupez le microphone lorsque vous ne parlez pas.

Notes

[1] Certaines institutions ont désormais pour principe d’avoir un maximum de deux interprètes installés aux extrémités de grandes cabines de 3 ou 4 interprètes.

[2] Contactez-nous pour plus d’informations à ce sujet. 


Recommended citation format:
AIIC. "Bonnes pratiques de l’AIIC pour les interprètes durant la crise du Covid-19". aiic.net May 8, 2020. Accessed July 10, 2020. <http://aiic.net/p/9001>.


Message board

Comments 1

The most recent comments are on top

Paul Martin Fernandez

   

If the coronavirus is in fact spread through close proximity, such as during the physical treatment of related ailments, it becomes imperative that medical translators and other types of interpreters also be employed at the local level. Interpreters should be on site at virtually all of the major medical centers around the world, most notably those currently pressed by the global refugee crisis. This is the only viable means by which the spread of the novel coronavirus and other diseases will be diminished or eradicated.I commend this article for stressing that distance-interpreting is imperative during this global outbreak. I've also read a piece on COVID-19 and how medical translators and medical interpreters are of great importance during this catastrophic event which I think helpful as a reference/guide.  

Total likes: 0 0 | 0