Déclaration de l'AIIC relative à la conservation du patrimoine linguistique mondial


"Perdre une langue : c'est perdre une culture,
une richesse intellectuelle, une oeuvre d'art.
Cela équivaut à bombarder un musée, le Louvre".1

En tant qu’expression de la culture des peuples, les langues donnent vie à la diversité de l'expérience humaine. A l'égal de la diversité génétique considérée aujourd'hui comme bien commun qui doit être sauvegardé, la diversité linguistique fait partie du patrimoine de l'humanité et, à ce titre, mérite d'être conservée.

Toute réduction du nombre de langues de communication appauvrit la somme des connaissances humaines et prive l'humanité des fruits issus de la rencontre entre façons de penser, de sentir et d'envisager la vie. Les langues ne sauraient être soumises à une analyse comptable qui ne prenne en considération les avantages intangibles mais bien réels de la diversité culturelle, des échanges entre cultures et du réservoir du langage humain.

Le multilinguisme dans la vie internationale ne constitue pas une entrave à la communication. Il en est, au contraire, un élément essentiel qu'il faut conserver, car c'est bien par la sauvegarde du patrimoine linguistique mondial que passe l'entente entre les peuples.

1) Commentaire de K. Hale cité par The Economist ( 3 novembre 2001). M.Hale était professeur de linguistique au MIT; il a écrit: "The Green Book of Language Revitalisation.


Recommended citation format:
AIIC. "Déclaration de l'AIIC relative à la conservation du patrimoine linguistique mondial". aiic.net April 9, 2002. Accessed July 19, 2019. <http://aiic.net/p/911>.


Message board

Comments 4

The most recent comments are on top

michael greco

   

I speak five languages. by far the easiest is Esperanto. But this community is the only linguistic community I know of which, by and large, has a profound respect for every other linguistic community.

Esperanto speakers world wide are--almost by the very nature of their situation--supporters of linguistic diversity and respect the rights of all people to retain their own language, be able to work, travel, learn without their language being an obstacle to this.

Esperanto by its very nature is a Neutral, Second

language which can be learned in weeks! not years.

And can be used today to speak to people across the globe. Let alone stay for free in their home!

The media as a rule just ignore, or ridicule Esperanto.Or say it's a dead language.

The Powerful have no desire to allow it to grow.

Example is theattempt(since its inception) of

Esperanto speakers to have a voice at the UN.

It will never hapen.

Unless there are some drastic changes in our leaders' ideals.

For now the ideal is "divide and..." continue to keep subdued.

Appréciation générale :: 0 0 | 0

Vincent BUCK

   

Quand j'ai posé la question de savoir où était restée la version française (en avril dernier), on m'a répondu qu'elle était en cours de traduction.

Est-elle déjà publiable aujourd'hui ?

Appréciation générale :: 0 0 | 0

Georganne Weller

   

I am very pleased to see AIIC go beyond the realm of conference interpreting and to broach the underpinnings of our professional calling. As a member of AIIC I am proud to see the association make this statement.

Appréciation générale :: 0 0 | 0

Manuel Sant'Iago Ribeiro

   

inspired PT version, congrats!

:-)

m.

Appréciation générale :: 0 0 | 0